Quelles sont les bases de la conception d’un jardin ?

Il existe quatre concepts de base à prendre en compte lors de la planification d’un jardin : Interconnexion, symétrie, équilibre et forme. Chacun de ces concepts est important et présente des avantages uniques. Apprenez à les intégrer dans votre conception et à améliorer l’attrait esthétique de votre jardin. Les éléments naturels ont également leur place, mais vous devez les équilibrer avec les éléments fabriqués par l’homme. Pour parvenir à l’unité, utilisez le paysage dur et les lignes pour organiser l’espace du jardin.

Interconnexion

Lorsque vous planifiez votre paysage, pensez à l’interconnexion de tous les éléments de votre jardin. Des plantes vivaces qui créent la fertilité aux habitats qui abritent une faune diversifiée, vous devez garder une perspective large et tenir compte de toutes les composantes. La création d’un paysage harmonieux est plus facile qu’il n’y paraît, et les récompenses en valent la peine.

Symétrie

Les concepteurs de jardins peuvent appliquer la symétrie à de nombreux types de paysages. Cette technique de conception est utile dans les jardins formels et informels et est particulièrement efficace lorsqu’elle est utilisée dans des espaces longs et étroits. Elle peut créer un équilibre général agréable, car l’œil se posera toujours au centre, mais il balayera la composition dans toutes les directions, et non d’un seul coup. Certains types de paysages sont particulièrement adaptés à la symétrie, comme le montre cette image du domaine public réalisée par Ernst Haeckel.

Équilibre

Il existe de nombreux styles différents d’équilibre dans la conception de jardins. Un équilibre formel peut être obtenu avec une image miroir du jardin ou en plaçant le jardin sur un plan vertical. Pour un aspect informel et détendu, un équilibre asymétrique peut être plus approprié. Il peut être possible d’intégrer les deux formes dans la conception de votre jardin.

Forme

Il existe deux types d’équilibre de base : symétrique et asymétrique. L’équilibre symétrique est un bon choix pour les jardins formels, car il produit une distribution égale du poids visuel des deux côtés du centre. L’équilibre asymétrique est plus informel et s’obtient avec des formes de plantes massives, des groupements d’arbres et des combinaisons d’ornements de jardin. Les grands éléments et les couleurs vives sont visuellement plus lourds, tandis que les éléments plus petits et les textures plus fines sont visuellement plus légers.

Plantes

La forme des plantes est importante pour un paysage bien conçu. Un cerisier bien taillé peut encadrer tout le jardin, tandis qu’un iris japonais peut unifier une longue bordure. Tenez compte de la forme, de la texture et du port des plantes lorsque vous planifiez votre jardin. La forme des plantes affecte également l’équilibre entre le matériel végétal et l’espace. Les formes répétées des plantes ajoutent un intérêt visuel et créent un sentiment d’harmonie. L’incorporation de formes végétales répétées est un moyen efficace de relier différentes parties d’un jardin.

Outre les fleurs, de nombreuses plantes possèdent de multiples atouts ornementaux. Ces atouts peuvent inclure la couleur, la texture et même l’écorce. Pensez à planter des plantes saisonnières comme les hortensias à feuilles de chêne, les cornouillers à feuilles rouges et les érables à écorce de papier. Les plantes à floraison échelonnée ajoutent également de la couleur et de la texture à un jardin tout au long de l’année. Et lorsque vous planifiez votre jardin, tenez compte de la saison de floraison de chaque fleur.

Aménagement du sol

Les éléments non vivants d’un paysage sont connus sous le nom d’aménagements durs. Il peut s’agir de clôtures, d’allées, de bordures et même de terrasses. Ils peuvent être formels ou informels, et peuvent également servir à mettre en valeur les caractéristiques architecturales d’une cour. Pour rendre votre aménagement plus intéressant, vous pouvez y incorporer diverses textures et couleurs. Si vous n’utilisez qu’un seul type de matériau, ou si vous en utilisez trop, votre aménagement sera fade et peu attrayant.

Étude du site

Une étude du site est l’un des fondements d’une conception de jardin réussie. Cette étape vous aide à définir les critères de conception et à établir une base de référence pour l’ensemble du projet. Pour commencer, mesurez l’extérieur de votre maison et les limites du jardin. Notez la position des fenêtres et des portes, des bouches d’aération, des tuyaux et des canalisations, ainsi que des arbres présents dans la zone. Déterminez également la ligne de base de votre maison. Un boyau de pêche ou un autre instrument de mesure fera l’affaire pour cela.